29
octobre
2018
Rencontre avec les syndicats et la direction de STMicroélectronics Crolles

Rencontre avec les syndicats et la direction de STMicroélectronics Crolles

Les ordonnances Loi Travail prévoient la suppression des Comités d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), dans leur format actuel. Toutes les instances de dialogue social d’une entreprise seront désormais fusionnées dans un Comité Social et Economique (CSE), laissant craindre à de nombreux syndicats une diminution du pouvoir et des moyens concrets des représentants de salariés.

La problématique de la suppression des CHSCT se pose d’autant plus fortement sur les sites classés SEVESO, qui présentent des risques accrus pour la sécurité et la santé des salariés et des riverains.

Des représentants syndicaux du site crollois de STMicroélectronics m’ont alerté à ce sujet et m’ont fait part de leurs inquiétudes quant à l’avenir du dialogue social au sein de leur entreprise. Je les ai rencontrés ce lundi afin qu’ils puissent m’exprimer leurs remarques et revendications. J’ai également répondu à l’invitation de la direction du site de STMicroélectronics Crolles, pour une rencontre sur place qui a permis d’évoquer notamment les sujets du dialogue social et de la sécurité de leurs installations.

Travaillant sur des technologies de pointe pour de très gros clients à l’international, STMicroélectronics est le plus gros employeur privé de l’Isère avec ses 6000 salariés, dont 4000 sur le site crollois. Le dialogue social et la sécurité des installations sont des enjeux d’autant plus importants au sein d’une entreprise de cette envergure. 

 

Retour page d'accueil - Actualités à la une

Vous êtes ici: Accueil / Détail d'un article