04
septembre
2016
Hommage à Louis MAISONNAT
Hommage à Louis MAISONNAT
Hommage à Louis MAISONNAT

Hommage à Louis MAISONNAT

Aujourd’hui avait lieu à Fontaine un hommage à Louis MAISONNAT, ancien député maire de la commune, à l’occasion des 30 ans de sa disparition.

Je vous invite à découvrir ci-dessous les quelques mots que j’ai prononcé devant la famille, les proches, les officiels et les nombreux habitants venus saluer la mémoire de celui qui a tant fait pour la ville de Fontaine.

 

Mesdames messieurs,

Connu de tous pour avoir laissé son nom à un quartier et à un arrêt de transport en commun emprunté chaque jour par des milliers de personnes, Louis MAISONNAT ne peut évidemment pas se résumer au profil de bronze qui éclaire aujourd’hui la place qui porte son nom.

1er président du syndicat mixte des transports en commun, conseiller général et député de l’Isère pendant près de 20 ans, Maire de Fontaine pendant 25 ans, Louis MAISONNAT aura profondément marqué son époque.

Dans ce Fontaine des Trente Glorieuses : ouvrier, populaire, pétri, comme aujourd’hui, des valeurs de la Résistance, il incarne l’action et la solidarité.

L’action pour Fontaine, qu’il contribue à dessiner jour après jour

La solidarité comme moteur de l’action publique.

Député l’Isère, sur un secteur qui rassemblait l’actuelle circonscription dont j’ai l’honneur d’être l’élue  mais aussi Sassenage et Vizille, il aura été le portevoix à l’Assemblée nationale de tous les habitants du sud Isère.

Homme de terrain, connu pour son engagement et sa présence, il aura été l’élu de la ville et des villages.

Des pics les plus élevés de l’Oisans, aux plateaux agricoles du Trièves et de la Matheysine, des plates-formes industrielles et chimiques du Sud grenoblois et de Pont de Claix, aux mines de la Mure, il était le député de chacun.

Il aura laissé sur le terrain, et il arrive que l’on m’en parle encore, le souvenir d’un homme très présent, proche et accessible. Un élu qui ne négligeait rien ni personne.

Avec Didier MIGAUD, qui lui a succédé sur cet immense territoire, ils ont forgé ici successivement l’image de ce que, pour moi et pour beaucoup, doit être un député de terrain : combattif et à l’écoute, proche des réalités quotidiennes et proche des gens.

Elu au-delà des sensibilités en dépassant largement son camp, le responsable politique s’est distingué par le respect porté à ses adversaires et la loyauté témoignée aux partenaires. 

Communiste, le militant a toujours assumé ce qu’il était, ses convictions, ses valeurs  et ses camarades de combat.

Mais il a toujours respecté, aussi,  ceux qui ne pensaient pas comme lui ; 

Très attaché à l’union de la gauche à l’époque du programme commun, il a montré par son action, que des compromis exigeants étaient possibles et nécessaires pour agir.  

Je veux ici devant vous tous et devant sa famille saluer sa mémoire, son action mais aussi l’héritage politique que nous pouvons partager au-delà de nos sensibilités respectives : celui d’une action au service de l’intérêt général .

 

 

 

Retour page d'accueil - Actualités à la une

Vous êtes ici: Plus d'actualités / Détail d'un article archivé